pierretichadou.blog4ever.com

pierre laurent tichadou

>>> un voyage aventure au Kirghizistan

Hebergeur d'image

 

Le Kirghizistan est un pays d’Asie centrale qui partage ses frontières avec la Chine, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et le Tadjikistan. Il est devenu l’une des destinations grâce à un réseau dense d’hébergements chez les habitants et l’autorisation de circulation sans visa pour les touristes. De par ses paysages sauvages de montagnes, ses crêtes déchiquetées et ses pâturages ondulants, la plupart de ses sites d’intérêt sont isolés et se trouvent en altitude. De ce fait, il faut choisir avec soin la période de séjour. À noter que pendant l’été, les sentiers de randonnée sont ouverts. L’hiver, d’octobre à mai, est une saison à éviter sauf pour les amateurs de ski. En effet, pendant ce moment de l’année, presque tous les hébergements ruraux sont fermés et les yourtes sont remisées.

 

 

Kochkor, une destination idéale pour admirer le patrimoine culturel kirghize

 

Comme Lors d’un voyage en Ouzbékistan, les globe-trotters pourront découvrir la culture traditionnelle de ce pays. Ils se rendront, entre autres, à Kochkor pour voir l’artisanat kirghize. Dans ce territoire, ils auront l’occasion d’observer la fabrication des tapis au feutre, dont les chirdaks et les ala-kiyiz. Les peuples nomades les utilisent pour se protéger du froid et pour décorer leur intérieur. À Kochkor et presque dans toutes les régions du Kirghizistan, la création de ces arts premiers symbolise l’unité de la communauté et favorise la transmission du savoir ancestral. En effet, les femmes âgées enseignent aux jeunes filles comment réaliser ces tapis en feutre. Outre ceux-ci, les yourtes constituent également un patrimoine culturel à ne pas manquer au Kirghizistan. Ce sont des maisons transportables composées d’un échafaudage en bois et d’une housse en feutre. L’ensemble est maintenu par de courtes bandes de cuit et des cordes faites de poils d’animaux.

 

 

Le lac Son Koul, un site kirghize très apprécié des voyageurs

 

Depuis Kochkor, les globe-trotters pourront aller au lac Son Koul à cheval. Ce réservoir est situé dans le massif des Tian Shan. Il est entouré de crêtes montagneuses et ses rives servent de pâturage à plus de 3 000 chevaux, 40 000 ovins et 3 000 bovins. Les nomades kirghizes y installent leurs yourtes pour la belle saison. Par ailleurs, le lac Son Koul est glacé et couvert de neige 150 jours par an. Ainsi, les randonneurs ne peuvent y accéder que de juin à septembre. En outre, ce site fait le bonheur des ornithologues de par ses espèces d’oiseaux. Il est également peuplé de marmottes, de léopards des neiges, de loups et de bouquetins. Mis à part la balade à cheval, le trek est aussi une autre activité que les aventuriers feront pour admirer le lac Son Koul et ses environs. Pour ce faire, ils traverseront, entre autres, la chaîne Kirghiz-Alatoo dont les sommets avoisinent les 5 000 m. Ce circuit permet aux routards d’observer de près le mode de vie des nomades et les paysages sauvages kirghizes.

 

 

 



18/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi