pierretichadou.blog4ever.com

pierre laurent tichadou

VICHY

 

   accompagnement musical  nocturne n°2  Chopin  


 


 

le palais des congrès opéra

 

 

   vous avez dit "vichiste" ?

 

L'amalgame, que l'on entend parfois, est évidemment stupide et, au XXIème siècle, tient de la provocation de bas étage. Les habitants de Vichy sont les vichyssois. Ils sont fiers de l'être et de vivre dans une ville magnifique, au passé flamboyant en dehors de ce dramatique soubresaut de l'histoire.

En juin 1940, le régime de l'État français, improprement consacré par l'usage populaire régime de Vichy, voit son gouvernement, dirigé par le maréchal Pétain, s'installer dans la cité thermale, au 9 rue du Parc. Ce choix est essentiellement du à la qualité des infrastructures, notamment hotellières. En août 1944, la sinistre parenthèse se referme.

 

 

 

   le Bourbonnais fait-il partie de l'Auvergne ?

 

L'Auvergne doit son nom au peuple gaulois des Arvernes dont Vercingétorix est le chef au moment de l'invasion romaine. Il défait Jules César en 52 avant JC lors de la bataille de Gergovie.

Au VII°siècle, l'Auvergne est convoitée par les Francs et les Aquitains. Conquise par les Carolingiens, elle est intégrée un temps au royaume d'Aquitaine. Mais les comtes d'Auvergne vont lentement acquérir leur autonomie.

Au X° siècle, l'Auvergne fait l'objet de la rivalité entre les comtes de Poitiers et de Toulouse.

Au Moyen Âge, le comté d'Auvergne se divise en quatre domaines féodaux puis l'Auvergne est intégrée aux apanages d'Alphonse de Poitiers (1241-1271), puis de Jean de Berry (1360-1416).

En 1424, l'Auvergne passe à la branche de Bourbon de la maison de France. En 1531, avec la trahison du connétable Charles III de Bourbon, l'Auvergne passe par héritage à Catherine de Médicis avant d'entrer dans le domaine royal.

En 1790, la province historique disparaît comme entité administrative.

Plus tard, à partir de la Quatrième République, la France se dote de nouvelles structures intermédiaires entre l'échelon départemental et l'échelon national. Ces entités deviennent officiellement à partir de 1972 des régions. La région administrative Auvergne, très différente de l'ancienne province, est alors constituée de quatre départements (Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme).

L'Auvergne, région administrative, se compose de 3 entités différentes sur le plan historique et culturel : "Auvergne" (Cantal, Puy de Dôme + Brivadois), Bourbonnais (Allier) et Velay (Haute Loire).

//fr.wikipedia.org/wiki/Auvergne

 

 

    le thermalisme

//www.destinationvichy.com/histoire.htm

 

 

  le patrimoine architectural

//www.vichy-guide.com/archi/index.php?rub=architecture

 

 

  le second empire

 

" Vichy doit ses débuts de notoriété nationale aux lettres de la Marquise de Sévigné, qui appréciait ses eaux bouillonnantes. Elle doit son injuste discrédit à Pétain pour avoir été, sans le désirer, la capitale heureusement éphémère de son régime. Les historiens savent que Letizia Bonaparte, la mère de Napoléon Ier, puis la duchesse d'Angoulême et Thiers fréquentèrent cette station thermale. Ils n'ignorent pas que Chateaubriand, Dumas et Lamartine s'y rendirent à l'occasion... Mais Vichy doit sa géographie urbaine, son architecture, son prestige et pour tout dire son âme à Napoléon III. Celui ci a effectué cinq séjours à Vichy (pour soigner sa goutte et ses rhumatismes) entre 1861 et 1866. La « Reine des villes d'eaux » lui doit les beaux parcs qui s'étalent au bord de l'Allier, son église Saint-Louis, son Casino et surtout les chalets qu'il a fait construire en bordure des parcs. Il aimait Vichy autant que Plombières et Biarritz. Il y amenait sa cour des Tuileries et de Compiègne, de Morny à la fameuse Margot, Marguerite Bellanger, sa maîtresse parmi tant d'autres ..."

 

Denis Tillinac (préface du livre d'Alain Carteret)

 

 

   les années folles 1920-1929

 

" les années 20 témoignent tout à la fois de la frénésie de vie et de l'angoisse existentielle d'une génération brisée par les horreurs de la première guerre mondiale. Il s'agit de s'étourdir, de brûler son existence, de cultiver l'éphémère ... la vie artistique est foisonnante"

Jacques Thierry, président de l'association Musée de l'Opéra (exposition 2/5-30/11/2007)

 

 

Cécile Sorel  Cécile Sorel

 

 

//www.vichy-tourisme.com/flash.html

//www.vichyvirtuel.com/

 

@  site de la JAV (ex ProA basket ball)   //www.ja-vichy.com/



28/08/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi