pierretichadou.blog4ever.com

pierre laurent tichadou

Pablo Ruiz Picasso 1881-1973

             //www.picasso.fr/

 

 

Isoler un tableau dans l'immense production de Pablo Picasso est une gageure. J'aime les œuvres du début (la période bleue notamment), puis le cubisme et cette émulation féconde qu'il entretint avec Georges Braque entre 1907 et 1917, enfin son retour au figuratif dans les années 30 avant Guernica et l'abstraction.

C'est incontestablement l'artiste qui domine le XXè siècle, même si on peut ne pas adhérer à l'ensemble de son œuvre. On n'est pas obligé de se pâmer devant «les demoiselles d'Avignon», tableau par ailleurs encensé par la critique, et encore moins devant les œuvres de la seconde moitié de sa vie, dominées par une érotomanie obsessionnelle et un bariolage échevelé.

On peut par contre être très sensible à ce tableau de 1932, « le rêve », assez proche de l'inspiration épurée de Matisse, traité avec beaucoup de sensualité, une grande volupté et une évidente maîtrise des formes et des aplats colorés et où transparaît une sérénité assez rare chez lui. Le machiste pur et dur entrouvre un instant sa carapace et on découvre avec bonheur une part de féminité insoupçonnée.

Picasso, dont le mariage avec Olga est un échec, vient de rencontrer la douce Marie-Thérèse Walter et il nous fait partager ces tendres instants.

 



18/05/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi