pierretichadou.blog4ever.com

pierre laurent tichadou

ORIGINE du NOM et GENEALOGIE

 

 

 

Teixidor, Tixador, Tichadou

 

Nom de métier : le teixidor est un tisserand. Il y a eu une métathèse* entre les voyelles des deux premières syllabes.La forme Tichadou est une transcription du nom roussillonnais Tixador : x se prononce ch et or se prononce ou.  

* Inversion de deux sons à l'intérieur d'un mot. Ex : Cabrier > Crabier (gardien de chèvres)

 

    http://gw.geneanet.org/pierretichadou

 Upload images

 

 

 Hebergeur d'image

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 

 

Hebergeur d'image

 
 

 Hebergeur d'image

 

 

 
 

 

l'impatience des ans...

 

Au fur et à mesure que l'on mesure le temps,

 Le temps des craquelures et l'impatience des ans,

 L'odeur des terres rouges perquisitionne la nuit

 Comme une eau à la bouche, un amour, une insomnie.

 

 

 

Un jour on se souvient de son premier enterrement.

C'est souvent, chronologie oblige, l'adieu au grand'père.

Le corbillard a du mal à gravir la dernière pente qui découvre, comme un écrin presque immaculé au milieu des sommets enneigés, ce petit hameau du Puch en haute Ariège, à deux pas de l'Espagne. Une cinquantaine de personnes y vieillissent encore. Les plus âgés accompagnent paître les bêtes. Les plus jeunes, maçons ou menuisiers, descendent travailler dans la plaine, vers Escouloubre ou Carcagnière les Bains, villages fantômes assoupis dans leur solitude désuète, stations thermales surannées où jadis quelques curistes falots et jaunâtres venaient prendre les eaux.

Sur la petite place près de la fontaine, les vieilles paysannes toutes fichues de noir attendent le convoi mortuaire. Plus tard une pleureuse entonnera un lamento tandis que l'on referme le trou, que l'on se signe, que l'on envoie une rose ou un baiser du bout des doigts. Et l'on étreint de lointains cousins que l'on n'a jamais vus et que l'on ne reverra jamais plus.  

 

Nous vivons ainsi avec des êtres uniques et sans pareil que nous méconnaissons. Faute de temps et d'attention. De lucidité. D'élémentaire disponibilité. Par vanité. Nous épinglons notre souffle court au bas de l'éphéméride et nous brûlons notre quotidien aux affolements qui nous entraînent, au pas jusqu'à vingt ans, au trot jusqu'à quarante, au galop ensuite. La sagesse d'antan s'égare dans les enchantements factices et le temps, vertu tranquille des anciens, nous accable dans son déchaînement.

 

Nous retournerons peut-être un matin de plein soleil dans ce village abandonné, nous pique-niquerons et mon enfant ramassera pour nous des bouquets de jonquilles, des bouquets de lumière.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Puch

 

 

  

 

 

 

 



04/08/2006
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi