pierretichadou.blog4ever.com

pierre laurent tichadou

>>> les somptueux volcans costariciens

 

Situé sur l’isthme centraméricain, le Costa Rica est un terrain idéal pour ceux qui ont soif d’évasion. Cette terre bénite par Mère Nature est un véritable havre où les voyageurs pourront rencontrer une grande biodiversité et trouver de somptueux paysages pendant leurs périples.

 

 


 

 

Une expédition sur le volcan Poás

 

À 37 km de San José, la capitale costaricienne, se trouve un stratovolcan nommé Poás. Ce dernier culmine à près de 2 708 m d’altitude. À son centre bouillonnent 3 mares d’eau acide. Ces lacs faisaient, jadis, l’objet d’un grand attrait poussant les pèlerins à recueillir leurs eaux dans des récipients. Selon les dires, ce liquideaurait des propriétés permettant de soulager des douleurs musculaires ou encore de brûler des verrues. Toutefois, il faut noter que les vapeurs émanant de ces cratères sont toxiques. Mis à part cela, ces lagunes complètent le paysage verdoyant que les visiteurs pourront contempler durant leur voyage Costa Rica. À ce tableau s’ajoute de nombreux animaux, dont le Quetzal. Ce magnifique petit oiseau est unemblème du pays. Il mesure environ 30 cm et est doté d’un plumage vert sous lequel se logent des duvets nuancés entre le rouge et le violet. Autrefois, le Quetzal resplendissant a été considéré comme étant un dieu maya.

 

 

Le périple vers le sommet du Chato Volcano

 

Au nord-ouest du Costa Rica se situe un volcan inactif convoité par les randonneurs expérimentés. Il s’agit du Chato Volcano aussi connu sous le nom de CerroChato en espagnol. Tout comme Poás, de l’eau s’est accumulée dans le cratère du Chato Volcano. De ce fait, un lagon bleu-vert appelé LagunaCerroChato stagne au sommet de ce dernier. Pendant votre séjour au Costa Rica, vous avez la possibilité d’emprunter des sentiers à travers une forêt exubérante pour aller jusqu’à ce mont dépourvu de toutes activités thermales. Il existe deux circuits pour atteindre seshauteurs. Le premier commence par la chute La Fortuna et l'autrepart du parc situé sur le flanc ouest du volcan. Quand il pleut, les chemins deviennent boueux et difficiles à pratiquer. Il est donc conseillé d’utiliser des matériels professionnels pour l’expédition et d’être accompagné par un guide. Une fois arrivée à destination, après un périple éprouvant, la plus belle récompense que vous aurez sera un magnifique panorama typiquement costaricien.

 

 

Au plus près du volcan Arenal

 

Au nord du Costa Rica il y a un impressionnant volcan de forme conique, c’est l’Arenal. Considéré comme le plus jeune volcan du pays, ce dernier est actif et l’ascension jusqu’à son sommet s’avère très dangereuse. C’est pour cela que ce périple a été interdit. Toutefois, pendant votre séjour costaricien, vous aurez l’occasion de passer un moment inédit à la base de l’Arenal, car celui-ci est compris dans un parc national. Cette réserve vaste de 12,124 ha a comme principal attrait les chutes thermales. Ces cascades sont dues à sa proximité avec les volcans Arenal et Chato Volcano. À cela s’ajoutent la faune et la flore vivant librement dans ses environs. Ainsi, pendant votre voyage, vous aurez la chance de découvrir des animaux comme les tapirs, les paresseux ou encore les tangaras. Le Costa Rica est un havre de paix pour de nombreuses espèces. Une biodiversité qui évolue dans une nature semblant isolée du reste du monde.



29/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi