pierretichadou.blog4ever.com

pierre laurent tichadou

évasion 25/2/70

 

Si tu somnambules par là un soir

Tu verras

Le falot

Le fanal

Par delà l'eau du canal

Le bateau est bancal

Mais la nuit nous poursuit.

La jetée ou les berges en mémoire

Tu verras

Le chemin

Le chenal

A quatre mains comme un bal.

Le matin est glacial

Mais la nuit nous séduit.

Aux jardins de jais, d'ocre et de moire

Tu verras

La nacre

Le narval

Le vent âcre et boréal.

Le cadre est spécial

Mais la nuit infinie.

Si tu t'évades avec tant d'espoir

Tu verras

L'offrande

Et l'opale

L'heure tendre et natale.

Attendre près du val

Viens la nuit, et nous étourdit.

 

 

 



18/07/2006
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi