pierretichadou.blog4ever.com

pierre laurent tichadou

REVENIR au PUCH

voyage en Ariège avec Annick et Yves   (octobre 2016)

 

 

  •  Jeudi

 

Départ de Vichy dès potron-minet.

Déjeuner à Laissac, copieux et pas cher dans la plus pure tradition aveyronnaise.

Juste avant Albi, visite de l’église N-D de la Drèche, version miniature toute en rondeur de Ste-Cécile.

Longue halte à Albi, après un violent orage, visite de l’église Ste-Cécile et du cloître St-Salvi.

 

 

 

 

 

Un détour jusqu’à Montpinier, la maison de la famille d’Annick, les ruines du château et son magnifique parc fleuri de milliers de cyclamens.

Arrivée au domaine de Campras à Saissac où nous logeons pour la nuit dans un loft somptueux.

Dîner à Montolieu.

 

 

  • Vendredi

 

Arrêt à Carcassonne  pour une longue promenade paisible sur les remparts de la Cité.

 

 

 

Nous passons par Limoux, le défilé de Pierre-Lys et les routes sinueuses et souvent très étroites des gorges de l’Aude.

Déjeuner à Alet-les-Bains, une immense salle au milieu du superbe parc de l’évêché, au pied des ruines de l’ancienne abbaye bénédictine.

 

 

Au Puch, où est enterré Pierre Tichadou, le grand-père, un moment d’émotion, quelques photos et vidéos souvenir.

 

 

 

 

 

Nous faisons étape dans la jolie ville de Mirepoix, nous dînons sur la place aux belles maisons à colombage et remarquables arcades en bois.

Nous couchons à l’hôtel du Commerce.

 

 

 

 

  • Samedi

 

En route pour la ville rose, nous nous arrêtons devant l’étonnante église rupestre et troglodyte de Vals, du X-XIème siècle, construite sur trois niveaux (2 nefs et une chapelle), avec des fresques romanes redécouvertes par l’abbé Durand sous le badigeon, il y a une soixantaine d’années.

 

 

 

Notre premier souvenir de Toulouse restera le parking Victor Hugo et les 45 mn qu’il a fallu endurer pour pouvoir enfin se garer.

Nous déjeunons sur la place du Capitole.

La rue du Taur (témoin du sacrifice de St Saturnin attaché et trainé par un taureau) avec sa belle église ND, nous conduit jusqu’à l’imposante et magnifique basilique Saint-Sernin, la plus grande église romane d’Europe, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. De l’intérieur en revanche ne se dégage pas une grande émotion et  le chœur qui abrite le tombeau du martyr, avec son curieux baldaquin baroque, dénote quelque peu.

En face du lycée Pierre-de-Fermat, le couvent des Jacobins est une pure merveille, l’église inondée d’une chaude lumière avec son célèbre palmier et le cloître aux belles colonnades en marbre gris.

 

 

 

 

 

Retour sur Treignac où nous attend Catherine pour un agréable moment de convivialité.

 

 

 

 

  • Dimanche

 

De belles photos (iso 100 bien sûr !) dans la campagne ensoleillée et dans mon village natal, avant de reprendre, après déjeuner, le chemin de Vichy.



11/10/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi